Traitement contre le cancer : une nouvelle molécule prometteuse

Une nouvelle molécule anticancéreuse, faisant actuellement l'objet d'essais cliniques, pourrait rendre le traitement contre le cancer aussi facile que d'avaler une pilule.

La start-up locale S*BIO, après des résultats encourageants sur les souris, vient de commencer la phase I des essais cliniques sur des patients, en collaboration avec l'hôpital universitaire national (NUH). Développée au sein des laboratoires S*BIO, qui ont été crées en 2005, la drogue appelée SB939 est un composé anticancéreux de la famille des inhibitrices histones déacétylase (HDAC). Ce type de composé est capable de cibler plus spécifiquement les cellules cancéreuses en les empêchant de se multiplier de façon incontrôlable, alors que des traitements comme la chimiothérapie et les radiations ont tendance à éliminer également les cellules saines. Le premier de ces composés a été approuvé l'an dernier aux Etats-Unis, appelé Zolinda il est commercialisé par la compagnie pharmaceutique Merck, mais uniquement aux Etats-Unis. La drogue de S*BIO, SB939, devrait avoir le même potentiel.

Ce composé doit tout d'abord subir différents tests et essais cliniques; l'accès au grand public ne pourra donc pas se faire avant au moins 5 ans. Le but de ces essais cliniques est de déterminer les doses de sécurité pour l'utilisation de cette drogue, mais aussi de comprendre son mécanisme de fonctionnement dans le corps humain.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

infolinks