Cancer de la prostate : les nouveaux traitements, essais cliniques

Le cancer de la prostate fait l'objet de nombreuses recherches à l'IGR. La nature, la durée et la combinaison des traitements peuvent être optimisées.
Des études visent à évaluer différents schémas d'administration (modifications de durée ou de chronologie des traitements), ainsi que de nouveaux anticancéreux ayant des mécanismes d'action innovants, et des techniques d'irradiation permettant d'augmenter l'efficacité et de réduire la toxicité.

Conformément à la loi française, ces recherches sont effectuées dans le cadre d'études cliniques, qui peuvent vous être proposées par votre médecin. Votre participation est volontaire, non obligatoire. Une information complète vous sera délivrée et vous pourrez poser toutes les questions qui vous viendront à l'esprit. Si vous ne souhaitez pas participer à ces recherches, un traitement standard vous sera proposé.

Ces études comportent des critères d'inclusion qu'il faudra vérifier avant que vous puissiez y participer si vous le souhaitez. Cette évaluation sera faite par le médecin que vous verrez en consultation.

Pour prendre rendez-vous : urologie@igr.fr ; 01 42 11 62 64

Cancer de la prostate : des médicaments prometteurs dès maintenant disponibles à l’Institut Gustave Roussy


Plusieurs médicaments innovants sont dès maintenant disponibles dans le cadre d’études cliniques menées à l’Institut Gustave Roussy.
  • C’est le cas de l’abiraterone, un médicament d’hormonothérapie utilisé sous forme de comprimés et dont les résultats sont particulièrement encourageants, y compris chez des patients dont la tumeur progresse malgré l’hormonothérapie et la chimiothérapie. Il s’agit par ailleurs d’un médicament habituellement bien supporté. L’abiraterone a été utilisée avec succès en 2009 à l’Institut Gustave Roussy dans le cadre d’une étude pour les patients ayant déjà reçu une chimiothérapie par le docetaxel (Taxotere®). Une deuxième étude employant l’abiraterone vient de débuter en novembre 2009 et est destinée aux patients n’ayant pas reçu de chimiothérapie de recevoir.
  • Un autre médicament d’hormonothérapie particulièrement prometteur, le MDV 3100, est désormais disponible dans le cadre d’une large étude depuis décembre 2009 pour les patients ayant déjà reçu une chimiothérapie par le docetaxel (Taxotere®).
  • Parmi les traitements ciblés disponibles pour les patients atteints de cancer de la prostate, un traitement ciblant le récepteur de l’endothéline-1, le Zibotentan (ZD 4054), est également particulièrement prometteur. Ainsi le zibotentan s’est avéré très efficace dans une première étude portant sur plus de 300 patients atteints de métastases et en échec du traitement hormonal. Le zibotentan est actuellement disponible à l’Institut Gustave Roussy à la fois pour des patients ayant ou n’ayant pas d’atteinte osseuse de leur cancer de la prostate. Le traitement est administré sous forme de comprimés et est habituellement bien toléré.
  • Des traitements ciblés cherchant à empêcher la fabrication de vaisseaux sanguins par la tumeur (« anti-angiogéniques ») sont également disponibles dans le cadre d’études cliniques à l’Institut Gustave Roussy chez des patients recevant une chimiothérapie (le médicament est le VEGF-Trap) ou n’en recevant pas (le médicament s’appelle Zactima).
  • Enfin, un médicament permettant de stimuler l’immunité anti-tumorale, l’ipilimumab, est disponible en association à la radiothérapie dirigée sur les métastases osseuses chez les patients ayant déjà reçu une chimiothérapie par docetaxel.
Pour évaluer si l’un ou l’autre de ces médicaments est approprié à la situation, l’équipe d’oncologie médicale du cancer de la prostate est prête à accueillir rapidement les patients en consultation.

Les essais thérapeutiques du cancer de la prostate en cours et à venir

Cancer de la prostate localisé

  • Étude comparant la radiothérapie post-opératoire immédiate associée à une hormonothérapie courte au même traitement utilisé seulement en cas de rechute, chez les patients opérés d'un cancer de la prostate (étude GETUG 17)
  • Étude évaluant l’intérêt d’une hormonothérapie courte chez des patients opérés d’un cancer de la prostate et relevant d’une radiothérapie post-opératoire (étude européenne de l’EORTC)

Cancer de la prostate en rechute biochimique isolée (augmentation du taux de PSA après prostatectomie)

  • Étude évaluant l’intérêt d’une hormonothérapie courte chez les patients en rechute biochimique (= réascension du taux de PSA) après prostatectomie et relevant d’une radiothérapie de rattrapage (étude GETUG 16)

Cancer de la prostate résistant au traitement hormonal sans métastases osseuses

  • Etude comparative évaluant un « inhibiteur de l'endothéline 1 », le Zibotentan (ZD4054), médicament utilisé sous forme de comprimés (étude Enthuse 15)

Cancer de la prostate métastatique résistant au traitement hormonal (patient n’ayant pas reçu de chimiothérapie)

  • Etude comparative évaluant une nouvelle hormonothérapie, l’Abiraterone, médicament utilisé sous forme de comprimés (étude COU 302)

Cancer de la prostate métastatique résistant au traitement hormonal : patient nécessitant une chimiothérapie)

  • Etude comparant une chimiothérapie par Docetaxel (Taxotere), avec ou sans un inhibiteur de la formation des vaisseaux (anti-angiogénique), le VEGF-Trap (étude VENICE)
  • Etude comparant une chimiothérapie par Docetaxel (Taxotere) avec ou sans un « inhibiteur de l'endothéline-1 », le Zibotentan (ZD4054) (étude Enthuse 33)

Cancer de la prostate métastatique résistant au traitement hormonal : patient ayant déjà reçu une chimiothérapie

  • Etude comparative évaluant une nouvelle hormonothérapie, le MDV 3100, utilisé sous forme de comprimés
  • Etude comparative évaluant un traitement cherchant à stimuler les défenses immunitaires contre les métastases, l’ipilimumab, en association avec la radiothérapie

3 commentaires:

  1. merci pour ce partage, très intéressant à savoir

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme10:00

    très précis merci

    RépondreSupprimer
  3. merci pour ce partage, très intéressant à savoir

    RépondreSupprimer

infolinks