Cancer du sein : nouveau traitement

La méthode a fait ses preuves ; ici les soignants avec le docteur Magali Le Blanc-Onfroy, radiothérapeute et Magali Dejode, chirurgienne.

La radiothérapie « per-opératoire » fait son apparition pour traiter les tumeurs des patientes.

Le centre de lutte contre le cancer René-Gauducheau se dote d'un équipement unique en France dans le traitement du cancer du sein. Il permet la méthode dite de « radiothérapie per-opératoire » : la patiente, sitôt opérée et encore au bloc, suit une séance de radiothérapie. Une boule, placée au bout d'un bras articulé, est introduite dans la cavité causée par le retrait de la tumeur. L'irradiation se produit sur les tissus en contact avec la zone cancéreuse. Cette technique est déjà utilisée depuis dix ans dans certains pays d'Europe. En France, c'est une première. « La radiothérapie per-opératoire peut réduire d'un tiers le nombre de séances de radiothérapie voire supprimer ces séances qui suivent habituellement l'opération », indique le docteur Magali Le Blanc-Onfroy, chef de service de radiothérapie et responsable du projet.

Investissement : 600 000 €

Une première patiente a été opérée en juin. La prochaine le sera mardi. Dans un premier temps, les patientes seront des femmes de plus de 60 ans dont la tumeur est de faible dimension et n'ayant aucun antécédent de cancer du sein. Cinq à six personnes pourront être traitées par mois. D'ici cinq mois, l'âge requis sera abaissé à 45 ans. Pour les patients, cette technique rend plus précise l'irradiation, améliore l'aspect esthétique et diminue les effets indésirables sur les organes voisins. Comme il y a moins de séances, cela économise le temps et le coût du transport chez des sujets fatigués et parfois éloignés du centre René-Gauducheau. L'appareil, l'Intrabeam, est fabriqué par la société allemande Carl Zeiss Surgical GmbH. Un investissement de 600 000 € financé par des partenaires privés dont la Ligue nationale contre le cancer.



1 commentaires:

  1. Anonyme17:29

    un cancer du sein d'une dame de 40ans avec ablation de seins gauche et traitement chimio hormonaux thérapie et traitement a l'herceptine et du Zométa depuis plus de 2ans à développe des métastases osseuses sur certaines vertèbres sans complications ni douleur pendant un certain temps mais elle viens de constater récemment une autre lésion osseuse au niveau du fémur droit doit-on s'en inquiéter et y a t-il d'autres traitement appropriés ? est-il possible d’être prise en charge par l'intermédiaire d'une association de France la malade se trouve en Algerie , voici notre émail yacino1952@yahoo.fr MERCI

    RépondreSupprimer

infolinks